Agenda des sorties

A 20h - Pour la création de ce spectacle, Camille Mutel s’est rendue à la rencontre des habitants afin de découvrir les rituels qui souvent appartiennent au patrimoine rural. Elle transforme les gestuelles paysannes, notamment celles de tuer pour se nourrir – « cueillir le vivant » – en actes chorégraphiques, les honore comme faisant partie d’un cycle qui va de la naissance à la mort en passant par le fait de prendre soin. Les deux danseurs tantôt chasseurs, cueilleurs ou semeurs, tantôt bêtes, tissent une relation ténue à l’animal, plurielle et respectueuse. Parfois bourreaux, parfois complices, sauvages ou apprivoisés, ils dessinent un espace au fil de leur passage, marqué par leurs empreintes et leurs traces. Les scènes se composent comme autant de variations qui saluent la possibilité d’un renouvellement, la métamorphose ; l’animal et son potentiel de résurrection. Un rituel d’automne aussi puissant que délicat qui rend hommage à l’animal et au vivant.